Pas toujours facile de s’y retrouver dans le dispositif de la VAE et son jargon !

J’ai pris un petit temps pour vous présenter les choses de façon ludique et simple, afin que chacun puisse comprendre l’ensemble du dispositif et des acteurs qui vous permettront de faire reconnaître votre expérience professionnelle, et de la traduire par un diplôme.

Objectif : votre réussite et l’obtention de la certification visée.

Entrons donc dans ce merveilleux dispositif qu’est la VAE.

A


Accompagnement VAE : L’accompagnement est facultatif durant votre démarche. Il vous permet d’obtenir une aide durant la rédaction de votre livret 2, et de la préparation de l’oral avec le jury de VAE.

Vous pouvez également obtenir une relecture de votre livret 1 si vous en ressentez le besoin. En termes de tarifs et de prestations, il y a de tout. A vous de vous renseigner et d’identifier votre besoin pour obtenir la prestation qui vous convient. Sachez également que vous pouvez obtenir des aides pour financer cet accompagnement. Vous retrouverez des informations supplémentaires sur ce sujet en fin d’article pour vous guider selon votre situation actuelle.

Avis de recevabilité : Lorsque votre expérience est jugée recevable et en lien avec la certification visée, l’organisme certificateur émet un avis de recevabilité. La durée est variable et dépend de l’organisme : un an, trois ans… Cette durée sera indiquée sur cet avis. Vous disposez de cette période pour compléter et développer le livret 2, puis le moment venu, rencontrer votre jury pour l’oral de VAE

C


Compétence : la compétence est une capacité à mettre en pratique un savoir, à mettre en action une connaissance théorique acquise au cours de vos études, de votre expérience professionnelle ou d’une formation. A travers votre livret 2, vous allez vous attacher à développer l’ensemble des compétences attendues pour votre certification, à travers votre expérience.

CPF : Compte Personnel de Formation. Dans une VAE, il peut être bien utile, car il vous permettra selon le solde dont vous disposez, de financer une partie ou l’intégralité de votre accompagnement VAE (si l’organisme choisi dispose de l’agrément QUALIOPI et accepte ce mode de règlement), ainsi que les frais d’inscriptions demandés par les organismes certificateurs.

D


Dossier de recevabilité : le dossier de recevabilité est le livret 1. Voir définition sur le livret 1 proposée ci-après.

Dossier de VAE : le dossier de VAE correspond au livret 2. Voir définition sur le livret 2 proposée ci-après.

J


Jury : durant cette démarche de VAE, vous serez évalué par un jury, composé de membres venant de différents univers. Ainsi, votre jury pourra selon votre diplôme intégrer des enseignants, des formateurs, et des professionnels.

L


Livret 1 : Aussi appelé dossier de recevabilité ou dossier de faisabilité, c’est un support que vous devez obtenir auprès de votre organisme certificateur et compléter, afin d’officialiser votre candidature pour la VAE et le diplôme visé. Pensez à joindre également les pièces justificatives demandées. Notez que vous ne pouvez déposer qu’une demande de recevabilité par année civile, pour le même diplôme, et trois demandes par année civile pour des diplômes différents.

Livret 2 : C’est le dossier dans lequel, une fois votre avis de recevabilité reçu, vous allez développer les expériences en lien avec la certification visée. C’est un travail de démonstration où vous allez développer les compétences mobilisées dans votre ou vos différents emplois occupés, et en lien avec la certification visée. Plus qu’un développement, on attend également une analyse de votre parcours. Plus le niveau de votre certification est élevé, plus votre écrit doit répondre à l’exigence du diplôme visé. Ainsi, pour un Master, on attend de vous un écrit analysé, critique et problématisé, accompagné de références et d’une bibliographie.

N


Notice explicative : Que ce soit pour le livret 1, ou le livret 2, chaque livret est accompagné d’une notice explicative. Elle a pour objectif de vous expliquer de manière globale l’attendu et comment « prendre en main » votre livret, dans les grandes lignes. Il est donc important d’en prendre connaissance et de respecter les consignes indiquées.

O


OPCO : Depuis le 01 Avril 2021, les opérateurs de compétences remplacent les anciens organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Via votre entreprise et son plan de formation, vous pouvez tenter de faire financer les frais liés à votre démarche de VAE par votre OPCO (Frais d’inscriptions et Accompagnement VAE).

Pour retrouver votre OPCO compétent, il convient de connaitre votre IDCC (Identifiant de Convention Collective).

Il en existe désormais 11 aujourd’hui, en fonction de votre domaine d’activités :

  • AFDAS : Domaine de la Culture, Médias, Loisirs et Sports
  • ATLAS : Domaine des Services Financiers et Conseil
  • UNIFORMATION : Cohésion Sociale
  • AKTO : Entreprises à forte intensité de main d’œuvre
  • OCAPIAT : Domaine de l’Agriculture, de la Pêche, et de l’Agroalimentaire
  • 2I Compétences Industries : Domaine de l’Interindustriel
  • Constructys : gérant le domaine de la Construction, du Bâtiment et des Travaux publics
  • OPCO Mobilités : gérant les domaines du Transport, Voyages et Distribution
  • OPCO EP pour Entreprise de Proximité : regroupant l’Artisanat, les Professions libérales et les Services de proximité
  • OPCO du Secteur Privé de la Santé
  • OPCOMMERCE : gérant le domaine du Commerce

Retrouvez plus d’informations sur le site officiel ci-après :

Liste des 11 OPCO

Organisme Certificateur : c’est, comme son nom l’indique, l’organisme qui délivre des certifications. C’est l’interlocuteur à contacter pour démarrer une VAE et c’est également lui qui se charge d’organiser l’ensemble de la démarche : réunions d’informations, dossier de recevabilité, avis de recevabilité, dossier de VAE et échéances pour le déposer, organisation de votre oral avec les membres du jury de VAE… En fonction du diplôme visé, il existe différents organismes : Universités, DAVA (Dispositif Académique de Validation des Acquis), ASP…

P


Pièces justificatives : L’organisme certificateur vous demande un certain nombre de pièces justificatives afin d’attester des informations renseignées : diplômes, certificats de travail, bulletins de salaire, attestations de bénévolat signées par deux responsables de votre structure… Vous devez impérativement fournir ce qui est demandé dans le délai imparti.

PRC : C’est une « structure-conseil » qui vous présentera le dispositif de la VAE, et qui peut vous assister avant de démarrer votre démarche. Vous pouvez consulter la liste des PRC disponibles dans votre région ici.

Projet professionnel : la VAE entre souvent dans un projet professionnel plus large que l’obtention d’une certification. Pour exemple, vous tentez de valider un diplôme pour créer une entreprise, obtenir une promotion, ou simplement changer d’entreprise… Vous pouvez tout à fait exposer ce projet lors de votre oral avec le jury en guise de présentation, ou dans l’introduction de votre livret 2.

R


Référentiel de certification : c’est le document qui doit vous accompagner tout au long de votre VAE. Car c’est sur cette base que le jury vous évaluera. Souvent constitué de blocs ou de domaines de compétences, ou d’unités d’enseignements pour les diplômes universitaires, vous retrouverez les compétences attendues, à développer dans votre livret 2 à travers votre expérience.

RNCP :  C’est le Registre National des Certifications Professionnelles. Sont enregistrées sur ce répertoire les certifications et diplômes disponibles en France, et présentés via une fiche récapitulative. Vous y retrouverez l’intitulé de la certification, le niveau, le secteur d’activités, le résumé du référentiel emploi, les compétences, ainsi que les modalités d’accès à cette certification. Notez que toutes les certifications enregistrées au RNCP sont par voie de conséquence éligibles à la Validation des Acquis issus de l’expérience (VAE).

S


Savoir-faire : le savoir-faire se résume par un ensemble de compétences, que vous mobilisez quotidiennement dans l’exercice de vos fonctions.

Savoir-être : Cette notion est plus subjective à développer dans un livret 2. Vous allez ici mettre en avant des qualités, souvent comportementales, mobilisées dans le cadre de vos fonctions. Exemple : sens de l’écoute, esprit d’équipe, ouverture d’esprit…

V pour votre victoire future dans votre VAE


Dans votre démarche de VAE, il y a trois issues possibles.

Validation totale : vous avez pu démontrer l’ensemble des compétences attendues par le jury dans le cadre de la certification visée, vous êtes donc diplômé.

Validation partielle : vous avez partiellement répondu aux attentes de votre certification et ne validez que certaines compétences. Le jury vous apportera un éclairage sur les actions à réaliser pour obtenir par la suite une validation totale de votre diplôme.

Refus de validation : Vous n’avez pas su démontrer les compétences attendues et ne validez aucune compétence.

En cas de validation partielle, ou d’invalidation de votre démarche de VAE, le jury peut vous suggérer de reprendre une formation pour valider les compétences manquantes, si votre expérience n’est pas suffisante. C’est un moyen pour vous d’obtenir votre diplôme.

Vous disposez désormais de toutes les informations sur le dispositif de la VAE.

Belle réussite.

Alexandra

Articles complémentaires susceptibles de vous intéresser :

1 – Tout savoir sur l’accompagnement VAE et les différentes façons de les financer 

2 – Le dispositif de VAE expliqué de A à Z 

3 – Comment compléter son livret 1 et obtenir une recevabilité