Vous avez envoyé votre livret 2 et préparez votre oral avec le jury pour valider votre VAE déducateur spécialisé ? Ce guide peut également convenir pour partie pour préparer l’oral de VAE d’Educateur de Jeunes Enfants.

Si vous êtes toujours au stade de la rédaction de votre livret 2, j’ai une très bonne nouvelle pour vous. Il vous est tout à fait possible de lire cet article pour saisir et comprendre l’attendu de l’oral avec le jury. Vous disposerez en complément et en fin d’article d’un guide, pour vous aider dans la rédaction de votre expérience professionnelle dans le livret 2 et réussir cet exercice d’écriture et d’analyse de votre pratique professionnelle.

Et pour les personnes qui sont au stade de la préparation de leur oral (c’est l’objet de cet article), vous ressentez très certainement un peu de stress, et êtes à la recherche d’informations sur le déroulement de ce dernier rendez-vous pour valider votre DEES.

Vous souhaitez connaître les questions les plus fréquemment posées, ce que vous devez préparer et comment vous devez vous y prendre.

Bienvenue : vous êtes au bon endroit.

Dans cet article nous verrons :

  • Comment se déroule l’oral avec le jury de VAE
  • Les trois objectifs de cet oral
  • Les questions fréquemment posées
  • La façon de préparer ses réponses
  • Et enfin mes recommandations pour valider ce diplôme

Je vous donnerai ensuite en fin d’article l’accès à un guide complet pour préparer votre oral avec le jury, et valider votre diplôme d’éducateur spécialisé. Avant cela, il vous faut comprendre plusieurs notions.

Entrons dans le vif du sujet !

Le déroulement de l’oral avec le jury de vae


Je le rappelle, l’oral est là pour valider ou invalider une première impression, liée à la lecture et au travail préparatoire réalisés par le jury sur votre livret 2.

Même si vous jugez votre livret 2 complet, ou à contrario si vous avez commis quelques erreurs et oublié de développer certaines notions, l’oral vous permettra de compléter ces manques et de répondre aux interrogations du jury. C’est donc naturellement un rendez-vous qui se prépare.

Il y a deux phases dans cet oral.

1 – Votre présentation personnelle

A vous de construire cette première partie qui durera entre cinq et dix minutes. Pour vous aider, dans cette préparation et réussir cette prestation devant un jury, vous pouvez vous poser certaines questions comme :

  • Que souhaitez-vous transmettre comme information ?
  • Quel message souhaitez-vous faire passer ?
  • Quel parcours professionnel souhaitez-vous présenter ?
  • Quelles sont vos périodes de formation ?
  • De quelles certifications professionnelles disposez-vous ?
  • Qui êtes-vous ?
  • Pourquoi avoir entamé une démarche de Validation des Acquis issus de l’Expérience pour devenir Educateur Spécialisé ?

C’est peut-être le moment d’émettre des idées, ou de donner des informations, qui susciteront par la suite des questions de la part de votre jury. Soyez stratégique dans cette présentation.

Elle se doit d’être fluide, maîtrisée, impactante, personnelle, et asseoir rapidement votre autorité et légitimité dans votre domaine d’activités.

Vous le savez, lors d’un échange, on a rarement plusieurs occasions de faire bonne impression. Aussi, les premières minutes sont déterminantes et vous devez impérativement passer du temps sur votre préparation. Si vous ne deviez retenir qu’une chose de cet article, c’est bien cette information.

2 – Un échange avec le jury

Un jeu de questions-réponses : cet échange durera entre 30 et 45 minutes. Sur cet échange, il peut y avoir plusieurs questions et plusieurs thèmes abordés. Ces thèmes seront, toutefois, souvent axés essentiellement sur votre livret et sur les aptitudes présentées et développées.

L’idée étant d’apporter un complément de réponses au jury, en fonction des questions posées. Soyez donc attentif et à l’écoute. Ne coupez pas la parole. De même, ne vous offensez pas de certaines questions posées : répondez simplement et avec professionnalisme. Il ne s’agit pas d’avoir raison mais d’apporter votre éclairage lorsqu’on vous sollicite sur certains sujets.

Gardez à l’esprit votre objectif : l’obtention du diplôme.

Je vous invite à consulter également la charge de déontologie du jury qui est en libre accès ici.

Vous l’aurez compris, votre passage devant le jury ne s’improvise pas. C’est un exercice qu’il faut préparer, encore et encore, jusqu’à ce qu’il soit parfaitement maîtrisé.

Maintenant que nous avons évoqué le déroulement de l’oral, nous allons nous intéresser aux trois objectifs du jury lors de cet oral. Il est important de bien comprendre l’attendu pour être en mesure d’y répondre.

Prêt à réussir ce dernier rendez-vous ?

Vous recherchez une aide gratuite pour préparer votre oral de vae avec le jury et réussir votre diplôme d'éducateur Spécialisé ? Vous êtes au bon endroit.

Le premier objectif du jury de vae


En premier lieu, votre jury souhaite procéder à une vérification.

Il veut notamment s’assurer que vous êtes bien l’auteur de votre livret 2, que vous n’avez pas confié sa rédaction à une tiers personne, et que vous ne vous êtes pas fait (trop) aider pour le rédiger.

J’utilise volontairement le « pas trop aider » car il est naturel et humain de se faire relire, parfois corriger sur des tournures de phrases ou des formulations. Cela vous permet de prendre du recul sur vos travaux et je le recommande fortement.

Le travail d’écriture mené doit être le reflet de votre réflexion et issu de votre propre expérience. Vous n’avez rien inventé pour coller davantage au référentiel des compétences du diplôme d’Educateur Spécialisé. Vous avez simplement sélectionné des expériences dans votre parcours en lien avec ce référentiel, qui vous permettent de développer vos qualifications professionnelles, lesquelles vous aideront à valider la certification visée.

Pour conclure, le jury cherche à identifier l’authenticité de votre écrit pour être en mesure de vous attribuer le diplôme correspondant à vos compétences.

Je n’ai pas utilisé ce mot pour rien : soyez authentique dans vos réponses. Ne cherchez pas la bonne réponse pour convaincre : il n’y en a pas. Il n’y a que vos réponses, qui seront nécessairement orientées par votre expérience et votre vécu. Répondez donc sincèrement, honnêtement, et simplement. C’est ici la meilleure façon de convaincre.

Le deuxième objectif du jury de vae


Le second objectif repose sur la clarification.

Pour le jury, il s’agit de repérer les compétences acquises dans votre dossier de VAE. Ce travail a été fait en amont de votre oral.

Si le jury repère certaines faiblesses dans votre dossier, et je vous rassure il y en a toujours, les questions seront orientées sur ces faiblesses pour creuser votre expérience et obtenir davantage d’informations sur votre parcours.

D’autre part, ce sera l’occasion pour le jury de vous questionner davantage sur votre pratique et parfois sur les références insérées dans votre livret 2. En tant que futur éducateur spécialisé, vous avez naturellement inséré des références telles que des lois/ordonnances sur la Protection de l’Enfance, le Handicap, ou des lois encadrant votre champ d’intervention. Vous avez également cité des auteurs reconnus dans votre domaine d’activités.

En tout état de cause, vous devez maîtriser ces références et comprendre l’environnement dans lequel vous évoluez pour être en capacité d’en restituer une présentation synthétique, en cas de questions.

Enfin, le jury souhaite également vérifier de manière plus globale les informations présentes dans votre livret 2, sur vos expériences vécues. A travers ces questions, il souhaite également savoir si les expériences présentées sont bien réelles et si vous pouvez apporter davantage de son sur ces expériences.

Il peut également vous demander de présenter d’autres expériences en lien avec certains blocs de compétences. Pensez donc à préparer et à avoir en tête d’autres exemples/situations à développer.

Le troisième objectif du jury de vae


C’est l’objectif final de votre oral : la validation de votre diplôme.

Vous pouvez valider de plusieurs manières votre diplôme :

  • Totalement : vous êtes diplômé !
  • Partiellement : vous validez en partie les DC du référentiel et devez mener certaines actions pour obtenir une validation totale. Le jury vous éclairera selon votre situation et vous adressera des recommandations, appelées également prescriptions
  • Refus de validation : vous n’avez pas su développer et démontrer par votre expérience les compétences attendues et ne validez, par voie de conséquence, aucun DC

Il peut arriver que le jury ne soit pas totalement convaincu et vous attribue une validation partielle. Cela ne remet pas en cause votre expertise et la qualité de votre parcours. Cela signifie simplement qu’il vous faut apporter plus de preuves et de contenus sur vos expériences manquantes. Après la phase de déception (et c’est tout à fait normal), identifiez les manques et reprenez votre écrit avec des expériences plus concrètes, plus développées.

N’hésitez pas à contacter votre organisme certificateur pour obtenir davantage d’informations sur ces manques et ainsi améliorer votre livret 2. Il peut également arriver que le jury vous demande d’effectuer un stage, une formation complémentaire pour valider le reste des compétences manquantes. Là encore, cela dépend vraiment de votre profil.

Les questions fréquemment posées


Ma recommandation première pour mener à bien cet entretien avec le jury est de relire les 4 DC de votre référentiel.

Pour un éducateur spécialisé, il y a des notions à parfaitement maîtriser et à expliquer :

  • La relation éducative
  • Le projet éducatif
  • L’équipe pluriprofessionnelle/pluridisciplinaire
  • La notion de travail en équipe et ses apports
  • Le réseau et le partenariat : la différence entre ces deux notions

Si je vous demande aujourd’hui de m’apporter une définition pour ces notions, êtes- vous à l’aise sur ce sujet ?

Savez-vous vulgariser votre expertise pour la rendre compréhensible de tous ?

Pouvez-vous illustrer ces définitions par votre expérience ?

Si vous avez répondu non ou qu’un doute subsiste sur une de ces questions, vous avez encore un peu de travail, et c’est une bonne nouvelle de l’avoir identifié avant le jour J. Pensez également, dans vos réponses, à lier autant que possible ces notions à une situation professionnelle (ou plusieurs le cas échéant).

Différence entre moniteur éducateur et éducateur spécialisé


Si vous êtes actuellement Moniteur Educateur, il arrive que certaines questions du jury portent sur les différences entre ce poste et le métier d’Educateur Spécialisé. Au fil des accompagnement que je mène avec certains candidats, je constate qu’il y a de moins en moins d’écarts au quotidien entre ces deux métiers. C’est pour cette raison que tant de Moniteur Educateur (ME) font reconnaître leur expérience d’Educateur Spécialisé (ES) et tentent cette aventure via la VAE.

Pour répondre à cette question, mon premier conseil est de vous appuyer toujours sur votre expérience. Vous l’avez fait dans votre livret 2, l’oral n’est ni plus ni moins que la continuité de ce livret 2. Vous devez donc apporter encore plus de contenus et d’informations. Voici comment répondre à cette question :

  • En faisant le lien avec votre expérience
  • Et en vous interrogeant aujourd’hui sur la différence entre ces deux postes dans votre structure
  • Tout en illustrant ensuite par un exemple issu de votre expérience

Pour vous aider, voici un exemple de réponse qui peut vous être utile pour construire votre argumentation :

  • Il n’y a plus beaucoup de différences entre ces deux fonctions dans les établissements/structures. Toutefois, pour répondre à cette question et pour tout de même nuancer les deux fonctions, rappelez que :
  • Sur une fonction d’ES : vous êtes davantage sur la réflexion et l’écriture de projet
  • Alors que sur une fonction de ME : vous pouvez être davantage sur la mise en place, l’animation et l’exécution de ce ou de ces projets

Cependant, beaucoup de ME assurent aujourd’hui une fonction d’ES et fort heureusement ! Rappelez-vous que c’est précisément pour cette raison que vous entamez aujourd’hui une démarche de VAE.

A ce titre et en projet de réponses, si vous ne constatez pas d’écarts entre les deux fonctions dans votre structure, vous pouvez simplement expliquer les différences évoquées précédemment puis nuancer cette différence en expliquant que dans votre quotidien, vous ne retrouvez pas ces différences et que c’est à ce titre que vous souhaitez faire reconnaître vos compétences.

Mes dernières recommandations


Rappelez-vous également que lorsqu’on vous pose une question lors d’un oral de VAE, on ne cherche pas une réponse parfaite. J’ai évoqué ce point un peu plus haut dans cet article. On cherche à connaître votre quotidien et à jauger votre expertise et votre niveau de qualification professionnelle.

Dans cette optique, prenez un temps pour comprendre chaque question posée, intégrez-là dans votre quotidien et répondez en partie avec votre expérience. Il n’y aura ainsi plus de questions pièges ou de questions bloquantes car vous allez en réalité, et à chaque fois, évoquer simplement votre expérience et offrir votre avis en tant qu’expert. Il est plus facile de définir une notion avec ce qui est réalisé au quotidien, que de chercher une définition abstraite.

Vous l’aurez compris, cet article vous offre un premier niveau d’informations pour préparer votre oral. Comme promis, je vous invite maintenant à consulter le guide complet pour préparer et réussir votre oral avec le jury de VAE, et valider votre DEES. L’accès y est 100 % libre, mon but est d’aider le plus grand nombre de personnes à réussir cette belle démarche qu’est la Validation des Acquis issus de l’expérience.

Voici le lien : https://pro-avenir.com/vae-oral-jury/

Et pour les personnes toujours en cours de rédaction du livret, vous avez le lien ci-dessous, dans la rubrique « articles complémentaires à consulter », vers le guide du livret 2 DEES pour vous éclairer dans ce travail d’écriture.

Je vous souhaite une belle préparation et une très belle réussite.

Alexandra

Articles complémentaires à consulter :

1 – Réforme du DEES et incidences sur VAE

2 – Guide sur la rédaction du livret 2 du DEES

3 – L’équipe pluriprofessionnelle/pluridisciplinaire