En pleine rédaction de votre livret 2, et certainement dans un très un grand acte de désespoir, vous recherchez sur Google « exemple de livret 2 vae » ou « exemple de livret 2 vae rempli pdf » pour vous aider à valider le diplôme visé.

Vous espérez ainsi trouver un exemple de livret 2 pour vous sortir du brouillard dans lequel vous vous trouvez, et vous aider à développer votre expérience professionnelle. Vous n’avez pas pour ambition de plagier les fruits de votre recherche mais simplement de comprendre le raisonnement, pour l’appliquer à votre expérience puis compléter plus sereinement votre livret 2. Est-ce exact ?

Bonne nouvelle concernant votre exemple de livret 2 pour votre vae !


Redémarrons depuis le début : la démarche de VAE implique de présenter votre parcours et de développer des compétences acquises dans un dossier de VAE. Lorsque vous avancez dans la rédaction de votre livret, vous rencontrez parfois des blocages.

L’objectif de cet article et de vous aider à comprendre davantage l’origine de ces blocages, pour ensuite y remédier.

Ainsi, Je vous expliquerai :

  • Pourquoi vous rencontrez des blocages
  • Comment lever ces blocages d’écriture
  • Et ce que vous devez mettre en place dès aujourd’hui

Aucun besoin « d’exemple de livret 2 vae », bien que, vous le verrez en avançant, je vous proposerai une alternative à votre besoin. Vous devez également savoir que la personne qui met à disposition son livret 2 ou qui parfois le vend, n’a peut être pas valider son diplôme au premier passage. Ou pire, elle ne l’a peut être pas validé du tout. Ce détail, elle se passera bien de vous le signaler.

La réussite de votre livret 2 dépend de…

Voici ce que je vous propose : lisez cet article, prenez des notes, et vous comprendrez par vous-même ce qu’il faut faire par la suite. Vous n’aurez plus qu’une seule chose en tête : retourner à votre travail d’écriture et terminer ce livret 2. Je vous le garantis.

Pourquoi ? Car j’accompagne des personnes en démarche de VAE du Bac au Master. C’est un dispositif que je connais très bien. J’ai lu beaucoup de livret 2. Je connais parfaitement vos doutes, vos questions, vos besoins et vos craintes.

Comment cela est possible ?

Car en plus d’accompagner les personnes en démarche de VAE, j’ai personnellement entrepris cette démarche pour réaliser un Master il y a de cela quelques années. J’ai donc la chance de connaître les deux facettes de ce dispositif : le parcours du candidat et le rôle de l’accompagnateur. Je connais aussi, et malheureusement, le coût des accompagnements proposés. Je déplore, parfois, un manque de cohérence entre ce coût et la qualité de la prestation pour tenter de valider un diplôme ou une certification professionnelle.

J’ai donc synthétisé pour vous un premier niveau d’informations qui vous sortira du brouillard dans lequel vous êtes, et vous fera rapidement retourner à votre travail d’écriture. C’est ma promesse.

Vous êtes prêt ? Suivez le guide.

Pourquoi rencontrez-vous des blocages dans l’écriture ?


Pensez-vous qu’il demeure facile pour vous de rédiger sur papier votre propre expérience, celle-là même qui mélange émotions, souvenirs tronqués, vérité personnelle, oublis, regrets… Evidemment non. Mais ce n’est pas cela, ou pas totalement cela, qui est à l’origine de votre blocage dans l’écriture de votre histoire.

L’origine du blocage

Essentiellement dans l’absence de sens.

Vous savez que vous écrivez pour un jury, mais vous ne savez pas qui :

  • Quel métier exerce les membres de votre jury ?
  • Qui sont-ils ?
  • Quelle est leur histoire, leur sensibilité ?
  • Quel est leur parcours ?
  • Dans quelle structure travaillent-ils ?
  • Sont-ils bavards, introvertis, extravertis ?

Cette absence de sens, de visualisation et de personnalisation, vous oblige à naviguer dans le flou, sans réelle vision.

La traduction de ce blocage au quotidien

Vous ne savez plus quoi écrire, comment le formuler :

  • Dois-je détailler davantage ?
  • Les références insérées sont-elles cohérentes ?
  • Ma sélection d’expériences est-elle pertinente ?
  • Dois-je analyser davantage ma pratique professionnelle ?
  • Est-ce que je démontre réellement les compétences attendues par le jury ?
  • Suis-je légitime après tout pour tenter d’obtenir ce diplôme ?
  • Et si j’échouais ?

Reconnaissez-vous une émotion que vous avez déjà ressentie dans une de ces phrases ?

Vous avancez dans l’écriture, doutez, effacez et recommencez. Parfois, vous demandez l’avis d’autres personnes, et leurs réponses jettent un peu plus le flou sur votre livret 2. A cela, j’ai une comparaison, qui je le pense, va vous faire comprendre l’origine du problème.

Essayer d’imaginer un bateau qui navigue sans plan, sans destination précise, en écoutant ce que les matelots des autres navires qu’il peut croiser en chemin lui donnent comme indication.

Pensez-vous qu’il arrivera à bon port ?

La première des choses que vous devez établir, c’est un plan et une destination.

Votre plan pour réussir votre vae


J’ai une autre bonne nouvelle pour vous. Vous connaissez déjà votre destination :

  • la validation totale de votre démarche par l’organisme certificateur qui se traduira par l’obtention de votre diplôme.

Mais pour ce qui est du plan, avez-vous défini des actions concrètes, ou travaillez-vous un peu chaque jour selon l’inspiration du moment et le temps disponible ?

C’est la première erreur que font les personnes en démarche de VAE. Elles foncent tête baissée dans l’écriture de leurs expériences professionnelles, dès l’obtention de l’avis de recevabilité, sans prendre le temps de réfléchir.

La réflexion, c’est ce qui fera qu’une personne aura son diplôme et une autre non. L’autre ingrédient du succès demeure la discipline.

L’exemple à ne pas suivre

Certains vont vouloir rendre rapidement leur livret 2, énumèreront des expériences creuses ou sans rapport direct avec le diplôme. Elles produiront parfois un livret 2 bourré de fautes d’orthographe et de grammaire, alors qu’un passage sous le correcteur de Word aurait permis de rendre un livret 2 acceptable.

Elles penseront que le jury fera l’effort de comprendre leur parcours professionnel, et fera lui-même le lien avec le référentiel des compétences de la certification visée. Ces personnes recevront, de la part du jury, au mieux une validation partielle, ou le plus souvent un refus de validation.

En tout état de cause, elles n’obtiendront jamais une validation totale de leur titre professionnel, diplôme, ou certification.

Déçues, elles attribueront leurs échecs à un jury qu’elles jugeront « peu bienveillant » et critiqueront parfois le dispositif de VAE qu’elles qualifieront de subjectif, pas forcément « juste » ou « à la tête du client ».

J’ai tellement entendu ce genre de discours. Il est toujours plus facile d’attribuer son échec à un système ou à une autre personne, plutôt que de le regarder en face, de comprendre ses erreurs, pour que cet échec ponctuel ne soit en réalité qu’une réussite différée.

L’exemple à suivre

Fort heureusement, face à ces personnes, il y a ces autres personnes plus discrètes, qui recherchent des solutions et une aide. Des personnes comme vous, en train de lire cet article et de noter l’essentiel.

C’est pour vous que je rédige ces articles, et que je mets à disposition des guides en ligne sur mon site. C’est aussi pour vous que j’ai réalisé plus d’une centaine de vidéos en accès libre sur ma chaîne Youtube : pour vous présenter l’aspect méthodologique attendu dans une VAE.

Avant tout pour vous aider dans votre réussite, parce qu’à travers votre motivation : vous êtes déjà bien au-dessus de la moyenne des personnes qui entreprennent cette démarche.

Votre plan

  • reprenez votre référentiel des compétences, lisez-le et apportez une définition avec vos mots pour chaque terme ou compétence importante
  • effectuez un travail de synthèse avec vos activités professionnelles pour constituer un socle de compétences-clés
  • sélectionnez 4 à 5 expériences dans votre parcours pour les développer ou élaborer un plan précis de ce que vous allez exposer au jury dans votre écrit
  • élaborez une liste de livres, d’articles, de conférences que vous allez consulter pour référencer votre dossier, principalement pour les personnes visant un diplôme du domaine social (DEEJE, DEES, DEASS, CAFERUIS…), les licences ou les masters. Votre réflexion doit être celle attendue pour un niveau académique.
  • analyser votre pratique professionnelle : c’est un attendu de cette démarche de VAE. Quelle analyse faites-vous de votre expérience ? Quelles ont été vos difficultés, vos échecs, vos réussites ?

Une fois ces 5 étapes réalisées, vous pouvez démarrer le travail d’écriture de votre livret 2. Le faire avant d’avoir réalisé ces actions rendrait votre écrit peu fluide et parfois illogique. En produisant un écrit de qualité, vous faciliterez l’étape suivante : l’entretien avec le jury.

Comment lever les blocages liés à l’écriture du livret 2 de vae ?


Une fois le travail d’écriture lancé, vous pouvez évidemment rencontrer des blocages. C’est tout à fait normal à ce stade et je vous annonce une chose qui arrivera avec certitude : vous allez rencontrer des blocages.

Pour lever ces blocages liés à l’écriture, imaginez tout simplement ceci.

Votre mission si vous l’acceptez

Votre livret 2 : vous le rédigez pour la personne qui arrive dans 6 mois pour vous remplacer. Vous n’aurez pas la chance de la rencontrer et souhaitez donc lui laisser un écrit complet, construit, fluide, logique, et agréable à lire. Cet écrit sera à l’image de votre parcours et de votre expérience.

Cette nouvelle recrue ne connaît rien de votre métier, rien de vos actions passées ni de vos projets portés. Elle ne connaît pas vos collègues ni votre environnement de travail. Bien que pleine de bonne volonté, elle ne connaît pas non plus la clientèle ou le public visé par vos actions, ni les valeurs portées par votre groupe. C’est son premier poste.

C’est à elle que vous vous adressez. Nous savons parfaitement que vous avez à cœur de bien lui expliquer et présenter les choses, de contextualiser vos engagements, de lui exposer les tenants et les aboutissants de vos actions pour que demain, elles puissent à son tour reprendre votre suite, et être en réussite dans ses nouvelles fonctions.

La réalisation de votre mission

C’est ainsi que vous lui présenterez votre structure, l’environnement dans lequel vous évoluez et les règles à connaître pour inscrire son action future dans cette activité.

Puis, vous développerez toutes vos actions et notamment :

–          Comment vous les avez menées ?

–          Pourquoi ?

–          Avec quelles personnes ?

–          Dans quel contexte ?

Cela peut être un projet porté ou simplement une suite d’expériences.

Vous lui présenterez également les résultats obtenus, parfois vos regrets sur certaines choses. Vous ne lui cacherez pas non plus vos fiertés et vos réussites. Enfin, vous lui délivrerez un message sincère, authentique, retraçant votre parcours : ni plus ni moins.

Ce que vous devez mettre en place pour réussir et compléter le livret 2


Avant de lui écrire ce livret 2, vous préparez naturellement le travail d’écriture.

Vous reprenez donc le référentiel des compétences, sur lequel elle a candidaté. Vous choisissez soigneusement toutes les actions qui se rapportent à ce référentiel, pour qu’elle ne soit pas déçue à son arrivée et qu’elle n’ait pas la sensation de s’être trompée de poste.

Une fois ce choix arrêté, vous pouvez démarrer le travail d’écriture.

Pour illustrer vos propos, et que votre successeuse comprenne bien la dimension de votre action, vous avez établi une liste de livres et d’articles à lire, pour en synthétiser certains concepts et les lier à votre expérience. Vous avez également réuni et synthétisé les lois, décrets et ordonnances, qui encadrent votre activité et votre champ d’intervention.

Jamais trop de théorie mais juste ce qu’il faut pour prendre un peu de hauteur et de recul, et qu’elle comprenne toute la dimension de votre action, mais également les contraintes auxquelles vous et vos collègues avaient parfois été confrontés.

N’est-ce pas plus simple avec cette vision de réaliser ce travail d’écriture ?

Toujours besoin d’un exemple de livret 2 pour votre vae ?


Pensez-vous encore avoir besoin d’un exemple de livret 2 pour votre vae ?

Si oui : lisez la suite.

Soyez singulier dans la rédaction de votre livret 2 et l’analyse de votre pratique professionnelle, présentez votre réflexion, argumentez vos choix mais ne dupliquez en aucun cas le raisonnement d’un autre. Cela conduirait, et je vous le dis par expérience, à des blocages encore plus importants quand vous vous apercevrez que votre raisonnement est à l’opposé de ce que vous êtes en train de lire. Utilisez les ressources mises à votre disposition en complément, en fin d’article.

Je vous souhaite une belle démarche de VAE et une très belle réussite.

Alexandra

Articles complémentaires à consulter pour vous aider

1 – Comment rédiger une introduction percutante (motivations)

2 – Comment rédiger son livret 2 : guide complet

3 – Comment gagner du temps dans votre démarche de VAE