Vous ne savez pas comment rédiger vos motivations dans votre livret 2 de VAE ?

Cet article va vous aider. Soyez attentif et prenez des notes lors de votre lecture. C’est tout une méthodologie qui vous est expliquée ici.

Qui suis-je vous pour prétendre pouvoir vous aider ?

Alexandra Sierra. J’accompagne les personnes réalisant une démarche de Validation des Acquis issus de l’Expérience (VAE), du BAC au Master.

Démarrons ensemble la rédaction de votre introduction.

Quel impact l’introduction de votre livret 2 a sur votre jury ?


La première question qu’on se pose lorsqu’on rédige l‘introduction de son livret, c’est :

  • Qu’est-ce que je peux bien développer ici ?
  • Par où commencer ?
  • Qu’attend le jury de cette partie ?

On ne sait généralement pas quoi mettre dedans, ni dans quel ordre. Et pourtant, l’introduction est votre carte de visite. Elle donne le ton à votre écrit, à l’image d’une bande-annonce pour un film. L’introduction livre une version condensée de ce que va proposer votre dossier. Elle sera à l’origine de la première impression que le jury aura de vous. C’est un élément à ne pas manquer et à développer à votre avantage. Le jury ressentira deux choses après sa lecture :

  • Il aura envie de poursuivre la lecture de votre dossier car il sera intrigué et curieux de vous découvrir davantage
  • Il sera découragé dès la première page et va soit, continuer péniblement, soit refermer votre dossier et reporter sa lecture, avec toutes les conséquences que cela aura pour vous et l’obtention de votre diplôme

Je vous invite donc à rédiger cette partie avec minutie, intérêt et attention.

Comment rédiger vos motivations  dans votre livret 2 (VAE) ?


Vous pouvez insérer quatre grandes thématiques dans votre introduction de livret 2.

Je vais développer pour chacune des exemples et des données à présenter au sein de ces parties pour illustrer mes propos et faciliter votre rédaction.

Qui êtes-vous ?

Ce sera le point d’ancrage de votre dossier. Qui êtes-vous aujourd’hui :

  • D’où venez-vous ?
  • Quel est votre parcours professionnel ?
  • Présentez rapidement votre évolution professionnelle
  • Quel poste occupez-vous aujourd’hui ?
  • Dans quelle entreprise, structure, administration, travaillez-vous ?
  • Etes-vous indépendant ? Salarié ?
  • Recherchez-vous un emploi ?

C’est une manière pour le jury de comprendre votre parcours, le chemin pris, et d’engager une première rencontre avec vous.

Si vous souhaitez briser la glace, vous pouvez également préciser si vous êtes marié, si vous avez des enfants… Ne prenez pas trop de temps pour développer ce point. Une phrase suffit (deux ou trois lignes).

Votre parcours de formation 

Ensuite, le reste de cette introduction peut être considéré comme un retour vers le passé.

En effet, vous allez présenter votre parcours de formation :

  • De quel diplôme disposez-vous aujourd’hui ?
  • Avez-vous réalisé des stages ?
  • Avez-vous validé vos diplômes en alternance ?
  • Si oui auprès de quelle entreprise ?

Si vous n’avez pas de diplôme, pas de panique. Vous pouvez tout à fait passer cette étape et développer simplement plus de choses associées à votre parcours professionnel, en expliquant (pour exemple) que vos obligations de l’époque ne vous ont pas offert la possibilité d’effectuer des études.

Il y a, à ce titre, un premier travail de synthèse à opérer dans votre parcours professionnel qu’il vous faut résumer en compétences-clés. Ce travail de synthèse vous sera d’ailleurs très utile dans la sélection de vos expériences à développer dans votre livret 2 sous formes d’activités, de missions ou de projets.

Prenez donc le temps de résumer votre parcours, de le comprendre, de l’analyser, pour ensuite être en mesure d’en faire une restitution synthétique.

Nous n’avons pas tous la même expérience. Nous ne sommes pas tous égaux, nous n’avons pas le même âge… Autant de facteurs qui font qu’une personne aura plusieurs expériences dans plusieurs entreprises à développer, là ou une autre n’aura occupé qu’un ou deux postes, et parfois dans la même entreprise.

Là encore, pas de panique.  Si tel est votre cas, concentrez-vous sur vos missions et développez-les davantage.

Ce point constituera une belle ouverture vers notre prochain thème à développer et qui a toute sa place dans une introduction de livret 2.

Pourquoi entamez-vous une VAE ?

C’est une question qui intéresse toujours le jury. Derrière cette grande question, c’est à vous de développer ici vos motivations pour cette démarche, le projet que vous associez peut-être à cette VAE.

En règle générale, et pour vous donner quelques pistes, voici un échantillon des raisons qui vous poussent à entamer une démarche de Validation des Acquis issus de l’Expérience :

  • Sécuriser votre expérience professionnelle : vous constatez un écart entre votre formation et votre expérience et souhaitez corriger cet écart par l’obtention d’un diplôme
  • Changer d’entreprise : pour cela, il vous est difficile d’obtenir le même poste car vous avez évolué en interne et n’avez pas le diplôme recherché pour les recrutements externes. Vous devez donc rééquilibrer votre parcours pour ensuite offrir vos services à un autre employeur
  • Obtenir une revalorisation de votre rémunération sur le marché de l’emploi en interne ou à l’externe : une personne qualifiée et diplômée va nécessairement mieux gagner sa vie qu’une personne qualifiée mais non-diplômée. Le savoir associé au savoir-faire a un prix pour une entreprise et votre valeur sur le marché de l’emploi s’en trouvera améliorée. C’est donc une raison tout à fait louable de tenter une VAE
  • Aller vous challenger après l’obtention du diplôme ou de la certification dans une autre entreprise. Cela rejoint notre précédent point
  • Reprendre des études ou une spécialisation par la suite
  • Faire valoir toutes les compétences développées en tant qu’indépendant et obtenir une certification pour obtenir davantage de crédibilité et de reconnaissance auprès de vos clients et du marché sur lequel vous êtes présent

Que vous apportera votre VAE ? C’est la question à laquelle vous devez répondre à travers cette partie. On doit rapidement saisir et comprendre vos intentions et vos motivations.

Comment faire une introduction

Que risquez-vous si votre introduction n’est pas impactante ?


Le jury n’aura pas une superbe image de votre dossier. L’introduction est à la VAE ce que sont les premières secondes avec un candidat à un entretien d’embauche. A ce titre, vous n’avez qu’une seule occasion de faire bonne impression et de démontrer vos réelles motivations. Vous pouvez donc bâcler cette partie, ou prendre un peu plus de temps et préparer sereinement votre réussite et l’obtention de votre diplôme.

En cas d’introduction peu convaincante, voici ce qui va se passer : le jury lira sans doute plus en transverse l’expérience développée ensuite dans votre dossier et sera moins convaincu de votre expertise. N’oubliez pas que le jury consulte votre livret en plus de journées déjà bien chargées, tout comme vous. Vous devez donc rendre autant que possible leur lecture agréable, et intéressante en produisant un travail de qualité.

Comment susciter la curiosité du jury à travers vos motivations ?


Personnalisez au maximum votre dossier. Je vois trop souvent des candidats qui demandent des conseils à d’autres candidats sur des forums, ou des groupes comme Facebook. C’est toujours bien d’échanger avec d’autres personnes qui initient le même projet que vous.

Cependant, cet exercice à une limite dont il faut être conscient. En échangeant trop, ces personnes se retrouvent à faire la même chose, à présenter la même structure dans leur dossier, et à évoquer les mêmes expériences.

Si vous étiez membre du jury, aimeriez-vous lire la même chose de dossier en dossier ? Assurez-vous donc d’être différent. C’est la différenciation qui fait aussi l’originalité d’un dossier. Ce que j’aime après la lecture d’un livret : c’est le sentiment de connaître la personne, d’avoir partagé un petit peu de son parcours, de ses difficultés, de ses réussites…

En règle générale, on a ensuite quelques questions qui nous viennent en tête, et qui nourriront l’oral. Ces questions et impressions seront reportées sur la grille que complète votre jury, en guise de travail préparatoire avant de vous rencontrer le jour de votre oral.

Comment annoncer un plan dans votre introduction ?


Cet exercice concerne essentiellement les personnes en licence ou en master, qui construisent leur développement de A à Z à l’image d’un mémoire académique, contrairement aux autres diplômes où vous allez suivre et compléter les différentes rubriques/fiches indiquées dans votre livret 2. Cela étant, vous pouvez tout à fait rédiger une phrase introductive dans chaque partie pour présenter les expériences que vous allez développer.

Comment donc annoncer son plan : de façon simple et méthodique.

Une fois que vous aurez développé les quatre thèmes que nous avons vu précédemment, vous présentez ensuite votre plan.

S’il se décline en trois parties, à titre d’exemple, vous démarrerez par :

  • Dans un premier temps, je développerai…
  • Puis je m’intéresserai à
  • Enfin, je vous présenterai…

Utilisez toujours le « JE » dans votre écrit. Vous pouvez à certains moments utiliser le « nous », mais il devra être qualifié et le jury devra être en mesure d’identifier les personnes derrière ce « nous ».

Conclusion sur les motivations dans un livret 2 de VAE


Vous êtes désormais prêt à rédiger votre introduction et vos motivations dans votre dossier de VAE.

Nous avons vu les éléments à développer et la méthode à respecter, pour faire de cette première partie votre meilleure carte de visite. A l’image d’un CV, elle doit refléter tout ce que le jury trouvera dans votre dossier.

Je vous souhaite une belle rédaction.

N’hésitez pas à consulter les ressources supplémentaires ci-dessous pour vous aider davantage dans la rédaction de votre livret 2 et l’analyse de votre pratique professionnelle.

Tous mes vœux de réussite pour votre VAE.

Alexandra

Articles complémentaires à consulter :

1 – Guide complet sur la rédaction du livret 2

2 – Livret 2 : lever les blocages d’écriture grâce à ceci

3 – 10 idées à développer dans votre livret