Connaissez-vous le livre d’Onur KARAPINAR « Petites Habitudes – Grandes Réussites » ?

Non ?

Je ne saurais que trop vous en recommander la lecture.

Onur nous explique, entre autres, que :

« Une habitude est une action ou un comportement qui a été répété suffisamment de fois pour devenir plus ou moins automatique. Selon une étude de l’université de Duke, environ 45 % de ce que nous faisons au quotidien fait partie de nos habitudes et ne repose pas sur des décisions éclairées. L’énergie est une ressource rare et nous avons évolué pour déployer le moins d’effort possible. Nous n’avons ni le temps ni l’énergie nécessaire pour réfléchir à chacune des petites actions que nous menons chaque jour »

Sauf si vous êtes coutumier du dispositif de la VAE, compléter un livret 1, rédiger un livret 2, préparer l’oral avec le jury de VAE, ne font pas partie de vos habitudes.

Vous avez donc tout intérêt, au démarrage, à actionner ce levier de l’habitude en insérant dans votre vie, quelques actions qui au fur et à mesure de leurs pratiques, deviendront routinières et vous permettront d’avancer.

C’est tout l’objet de ce sujet du jour qui s’inspirent du livre d’Onur : voici les 7 habitudes qui vous aideront à réussir votre VAE.

Habitude n° 1


Faites de ce projet une priorité.

Et priorisez-le (vraiment) !

Une fois votre certification choisie et votre avis de recevabilité obtenu, prenez connaissance de l’échéance fixée par votre organisme certificateur.

C’est votre date buttoir pour rendre votre écrit.

Organisez-vous.

Cadencez votre avancée.

Et surtout soyez régulier.

Dans le cas contraire, vous risquez de ne rien faire pendant des mois, puis de tout faire en quelques semaines car l’échéance approche : la qualité de votre écrit sera forcément impactée par ce sprint de dernière minute.

Habitude n° 2


Planifiez votre temps et des sous objectifs.

La VAE fait parfois peur car c’est un gros travail, et un investissement personnel.

Comme tout projet, le séquencer permet de « dédramatiser » la chose.

Séquencez ce projet de VAE par étapes et travaillez méthodiquement.

Menez des recherches.

Dans votre livret 2, et précisément si vous tentez de valider un des 5 diplômes du domaine social ou un diplôme universitaire (Licence/Master), vous allez devoir référencer votre expérience avec différentes sources et proposer une bibliographie.

Je vous recommande d’accorder du temps à cette recherche, en parallèle de l’écriture.

Les livres, les articles, les conférences…. que vous choisirez alimenteront votre écrit et vous permettront également de voir les choses sous un autre angle, ou d’aborder une situation différemment.

Soyez sélectif et retenez des auteurs reconnus dans votre domaine d’activités.

Habitude n° 3


Avoir un plan !

Cela devrait être une habitude, au-delà même de la VAE.

Définir un plan pour vos projets augmente drastiquement vos chances de succès.

En ce qui concerne votre VAE, rédigez un plan, qui aura une double fonction :

  • Un plan d’actions qui cadencera votre avancée : X heures dédiées à l’écriture de votre livret 2, X heures dédiées à la lecture. Vous pouvez faire le choix d’avancer un peu chaque jour ou de dédier une plage de travail hebdomadaire plus conséquente
  • Et un plan pour votre écrit : je vous recommande avant tout travail d’écriture, de prévoir un plan pour votre écrit, une structure pour avoir un fil conducteur durant la rédaction, qui vous permettra de développer les attendus et de ne pas perdre de vue votre référentiel de certification

Habitude n° 4


Apprenez à dire non.

Vous n’avez que 24 heures dans une journée.

La VAE vient en complément de votre vie professionnelle et personnelle.

Inutile de prendre davantage d’engagements durant cette période.

Apprenez à dire non… et faites de votre démarche votre priorité.

Vos amis, collègues, ou votre famille comprendront.

Habitude n° 5


Les habitudes de santé.

Pour avoir de l’énergie, il faut faire attention à vous, à votre santé, et au carburant que vous injectez dans votre corps.

Vous allez solliciter beaucoup d’énergie durant votre démarche.

Aussi, c’est le moment de reprendre le thème de votre santé en main et d’adopter de bonnes habitudes :

  • Dormez au moins 7 heures par jour : cela vous permettra de récupérer de vos journées et d’affronter les nouvelles avec un minimum d’énergie et de repos
  • Hydratez-vous : la déshydratation est une source de fatigue chronique et on ne s’en rend pas toujours compte. Une bouteille d’eau d’1,5L par jour est un minimum.
  • Une alimentation saine : la « malbouffe » provoque, une fois ingurgitée, une sensation de fatigue, un coup de mou… si vous devez démarrer le travail d’écriture ou une lecture après ça… bon courage !
  • Un peu de sport : cela vous permettra de décompresser et de vous aérer. Et c’est bon pour la santé : pourquoi s’en priver ?
  • Faites des pauses : cela vous permettra là encore de vous changer les idées. Vous pourriez même vous surprendre à avoir des idées sur votre écrit qui vous viennent alors que vous n’êtes pas dédié à la VAE.

Habitude n° 6


Promettez-vous au démarrage de ne pas abandonner.

Quel que soit le motif… poursuivez.

Vous aurez des imprévus.

Parfois des périodes de découragements, de fatigue, de doute…

Pour autant, vous vous forgerez une discipline en poursuivant, en avançant et en persévérant.

Finalement, je veux vous assurer que vous ne ressentirez plus qu’une chose lors de l’envoi de votre livret : de la fierté !

N’abandonnez pas et tenez votre engagement.

Au besoin, engagez-vous devant vos collègues, votre famille, vos amis, à réussir ce diplôme : la pression sociale peut avoir du bon lorsqu’on sait l’utiliser. Par ailleurs, notre environnement sait souvent nous rappeler nos objectifs et nos bonnes résolutions.

Rappelez-vous début Janvier : « tiens, tu ne devais pas te mettre au sport ? », « tu ne m’avais pas dit que tu arrêtais de fumer ? »…

Habitude n° 7

Conservez l’habitude de lire, même une fois votre VAE terminée.

Apprenez une chose par jour, aussi petite soit-elle.

Nous sommes trop nombreux (et j’ai longtemps fait cette erreur) à arrêter d’apprendre une fois notre parcours de formation terminé.

Nous nous formons aux processus internes de notre entreprise, mais rarement au-delà.

Continuez d’apprendre, dans les livres, sur internet, à travers des conférences…

Vous apporterez, par ailleurs, des idées novatrices à votre entreprise et cela vous tiendra éveillé sur bien des sujets.

Si vous ne deviez retenir qu’une chose de cet article, c’est bien cette habitude.

Elle peut en effet vous amener très loin.

Et un dernier conseil, lisez le livre précédemment cité « Petites habitudes – Grandes réussites » !

Votre vie pourrait bien subir quelques ajustements grâce aux conseils et nombreuses pépites délivrées par Onur.

Vous savez tout : place à l’action.

Belle réussite à tous : votre diplôme vous attend !

Alexandra

Articles complémentaires susceptibles de vous intéresser :

1 – 7 problèmes qui arrivent quand on démarre la rédaction de son livret 2 trop tôt

2 – Validation partielle : que faire ?

3 – TOP 10 des livrets 2 que j’ai lus (et adorés)