Dans cet article, je vous présente cinq idées pour vous démarquer à travers votre écrit, puis lors de votre oral avec le jury pour réussir votre VAE.

Suivez mes conseils et cette dernière étape marquera l’obtention de votre diplôme, pour lequel vous avez tant travaillé.

Nous verrons donc comment :

  • Se différencier
  • Se réinventer
  • Etonner
  • Adopter votre point de vue (et l’assumer)
  • Poser des questions ouvertes

1 – Comment se différencier pour convaincre le jury


Faire comme tout le monde : c’est précisément ce que vous devez éviter.

Pourquoi ?

Pour le jury, il y aura un goût de déjà vu. Vous perdrez au fil de votre entretien leur attention.

Vous souvenez-vous de la pub d’un géant de la restauration rapide « Venez comme vous-êtes ».

C’est un peu cela qu’on attend de vous. Venez avec votre personnalité, avec votre charme, et votre imperfection. C’est cette partie de vous que le jury veut voir.

Il a déjà fait votre rencontre, à travers votre dossier de VAE. Ce qu’il veut rencontrer désormais : c’est l’auteur de cet écrit.

Retenez une chose : faites vous confiance. Adoptez l’angle de vue que vous souhaitez et assumez-le.

Faire preuve d’originalité va nécessairement diviser dans les avis que le jury pourra avoir sur vos choix. Mais ce n’est pas sur cela que vous serez jugé. Il ne s’agit pas d’avoir raison ou tort, mais de développer vos idées et de permettre aux personnes qui vous lisent de comprendre votre cheminement et d’identifier si les compétences attendues sont au rendez-vous.

2 – Comment se réinventer pour réussir votre VAE


Comment voyez-vous et définissez-vous votre poste aujourd’hui ?

Il y a mille et une façon de décrire une mission, une activité, une expérience. Pourquoi ?

Car il y a autant de réalités, de vérités, de perceptions, que de personnes.

Chacun perçoit sa réalité avec son propre filtre. Ce qu’on attend de vous : c’est précisément de présenter ce filtre par une analyse de la situation, un mode de raisonnement que vous vous attacherez à développer.

Ce que j’aime le plus lorsque je lis des dossiers de VAE : c’est découvrir un métier et une expérience à travers les yeux d’une autre personne.

Deux exemples pour vous aider

L’exemple qui me vient en tête est une personne qui est agent d’entretien et qui passe ses journées à nettoyer des vitres. Vous avez certainement croisé cette personne si vous travaillez en entreprise.

Son métier pourrait se résumer à cela, et à énumérer les produits utilisés et les normes d’hygiène à respecter.

Et pourtant, il va y avoir cette personne qui va utiliser cette accroche pour présenter en une phrase son métier :

  • Je permets aux personnes de mieux voir les choses
  • J’améliore la vision des personnes
  • Je permets aux personnes d’y voir plus clair un instant

Un autre exemple serait celui d’un éboueur. Si je devais résumer ce métier rapidement, ce serait : ramasser les ordures ménagères selon un trajet spécifique, au sein d’une équipe.

N’est-il pas préférable, lorsqu’on souhaite définir ce métier de façon plus originale et accrocheuse, de dire plutôt :

  • J’allège la vie des personnes qui m’entourent en désencombrant leurs espaces 
  • Je désencombre la vie des personnes
  • Je les allège d’un poids
  • ….

Vous avez compris l’idée. Trouvez votre phrase d’accroche. C’est tout le principe du Marketing. Rendre quelque chose de simple attrayant. Vous marquerez les esprits, et le jury se rappellera de votre écrit et de votre personne avant l’oral.

Comment voyez-vous votre métier ?

Les enfants sont assez vifs et créatifs pour présenter les choses de cette façon.

Cela peut-être d’ailleurs une piste. Si vous avez des enfants, demandez-leur de vous expliquer votre métier.

J’aime également l’idée pour développer vos missions, de faire comme si vous présentiez votre domaine d’activités à un enfant de sept ou huit ans. Cette approche va vous permettre d’utiliser des mots simples et de synthétiser des actions. Si vous êtes dans un métier technique, pensez à vulgariser votre expérience. Les membres de votre jury ne seront pas nécessairement des experts au point de comprendre votre jargon professionnel. Aussi, c’est à vous de faire l’effort de traduire les choses les plus « compliquées » de votre métier en chose simple, et d’être pédagogue.

3 – Comment étonner le jury


Vous avez mille et une façon, je vous l’ai dit, de présenter votre expérience.

Vous avez aussi à chaque fois que vous présentez une activité, la possibilité d’étonner le jury et d’aller précisément là où on ne vous attend pas.

Faîtes preuve d’originalité.

Ouvrez le débat sur des sujets. Poussez le jury également à s’interroger sur ces questions. Sortez des sentiers battus et du prêt à penser que tout le monde se transmet. Vous n’êtes pas tout le monde. Vous êtes VOUS. Soyez singulier. Soyez audacieux dans vois choix d’expériences et dans vos choix de références.

Ce qui nous étonne nous marque. Autrement dit, le jury se rappellera de votre dossier et aura nécessairement envie d’échanger.

D’autre part, le fait d’amener le jury sur des sujets : c’est comme leur suggérer certaines questions. Questions auxquelles vous aurez tout le loisir de préparer des éléments de réponses.

Comprenez-vous la démarche ?

Présenter un échec puis montrer comment vous avez su rebondir face à ça, c’est naturellement un chemin qui intéresse le jury. Si on est avec vous dans vos victoires, on l’est encore plus dans vos défaites et on se demande surtout, en fonction des situations, comment vous avez pu vous sortir de telle ou telle situation. Il ne s’agit pas de romancer votre parcours. Mais d’intéresser le jury et d’attiser sa curiosité page après page.

4 – Adoptez VOTRE point de vue pour convaincre définitivement le jury et réussir votre VAE


L’objectif de la VAE pour vous : c’est d’obtenir un diplôme.

Pour le jury : c’est de repérer votre professionnalisme, à travers un choix d’expériences développées, et de juger de votre niveau d’expertise.

Un expert va nécessairement connaître son sujet, être en capacité de décider, de trancher, d’apporter une réponse à une problématique donnée.

Dans la rédaction de son expérience, le candidat essaye toujours de gommer l’aspect émotionnel de son dossier, et c’est précisément ce qu’il faut faire. En revanche, la neutralité est à éviter. Vous avez nécessairement fait des choix dans les actions entreprises ou non-entreprises. Personne ne jugera vos choix. En revanche, le jury souhaite comprendre votre fonctionnement et la démarche entreprise vers tel ou tel choix. C’est une nuance à bien saisir. Si vous la comprenez, vous répondrez nécessairement aux attendus d’une VAE.

Bien sûr, vous vous êtes parfois trompé. Vous avez peut-être même échoué et c’est parfait. Qu’en avez-vous tiré ? Qu’avez-vous mis en place pour que cet échec ne se représente plus ?

Prenez un sujet et allez au bout de sujet. Analysez-le, argumentez-le.

Cela peut ensuite ouvrir un débat lors de votre oral.

5 – Posez des questions ouvertes


Partez d’une problématique par une question ouverte et un point précis : c’est précisément ce que font les personnes visant une Licence ou un Master.

Vous allez ensuite répondre à cette problématique par une expérience et apporter du contenu à cette expérience, avec l’insertion de données théoriques.

Je vous présente ici un exemple pour développer cette idée.

Prenons le cas d’une aide-soignante qui souhaite évoquer, à juste titre, les défaillances structurelles de son hôpital : le manque d’effectifs.

Elle pourrait démarrer son écrit par :

« Comment faire face au manque d’aides-soignants dans le domaine hospitalier ? 

Par une organisation optimisée. On considère aujourd’hui en France que le milieu hospitalier manque de personnel à hauteur de…. (présentez des donnés-clés et référencez la source utilisée).

Dans mon service, on estime aujourd’hui manquer de … aides-soignants par patient. Pour autant, nous devons offrir la meilleure qualité de soins au patient qui ne sont pas responsables de cette situation. Je m’organise donc différemment et priorise les actions urgentes, puis importantes dans ma journée pour réussir à effectuer l’essentiel de mon métier.

Voici l’exemple d’une journée type…. »

Vous comprenez le mécanisme ? Vous ouvrez le débat sur un sujet dont tout le monde a bien conscience. Mais sans polémiquer, vous recentrez ensuite sur vous pour développer une expérience. J’ai fait évidemment le choix de présenter une journée type, car c’est ce qu’il peut être intéressant de développer pour une aide-soignante dans son dossier. Vous pouvez évidemment opter pour un autre choix d’expérience et une autre problématique en lien avec votre domaine activités.

Tenez-vous informé de l’actualité de votre métier, de votre domaine d’intervention : il pourra vous permettre d’intégrer de nouvelles problématiques et d’actualiser votre dossier. Cette initiative a un double intérêt :

  • Capter l’attention du jury
  • Démontrer que vous allez au-delà de vos fonctions (veille professionnelle attendue)

Retenez bien ces parties de votre dossier car elles seront nécessairement à l’origine de questions de la part du jury.

Si vous citez des lois, des normes et décrets, pensez également à être en capacité d’en restituer une définition ou une présentation simple. Il y a neuf chances sur dix pour qu’une question en lien avec ces données vous soit posée.

Conclusion 


Vous avez désormais tous les outils pour convaincre le jury de vous certifier.

Prenez le temps qu’il vous faut pour rédiger votre écrit et pour ensuite préparer votre oral avec le jury.

Eveillez-vous sur certains sujets : les livres, les podcasts, les vidéos Youtube, sont autant de supports qui permettent de générer de nouvelles idées ou d’adopter d’autres points de vue.

Si vous en ressentez le besoin, prenez un accompagnateur.

Sachez cependant qu’il est tout à fait possible de réaliser cette démarche seule. Si vous êtes discipliné et plutôt à l’aise dans la rédaction et l’analyse, la VAE ne devrait pas vous poser plus de problèmes que cela. Les blocages d’écriture et le manque d’idées font partie intégrante du processus d’écriture. A ce titre, si vous les rencontrez, faîtes simplement une pause dans votre démarche. Vous aurez tout le loisir d’y revenir.

N’hésitez pas à consulter les autres articles du site. Vous y trouverez de nombreux conseils dans l’écriture, l’analyse que demande la VAE, la préparation de votre oral, mais également des idées à développer dans votre dossier selon le diplôme visé.

Je vous souhaite une belle réussite dans votre démarche, et dans tous les projets que vous souhaitez entreprendre.

Alexandra

Articles complémentaires

1 – Préparer et réussir son oral avec le jury

2 – Comment convaincre le jury lors de votre oral

3 – Gérer et diminuer son stress le jour de l’oral