Une confusion peut subsister entre les deux dispositifs de VAE et VAP. Cet article a pour but de vous présenter de façon synthétique ces deux démarches et leurs objectifs.

1 – LA VAE

La VAE : Validation des Acquis issus de l’Expérience est une démarche qui pourrait se résumer par l’équation suivante : vos compétences d’aujourd’hui = votre diplôme de demain.

C’est un dispositif qui a vu le jour en 2002, puis modifié ensuite en 2017 par le décret n° 2017-1135.

Toute personne présentant 1607 heures d’expériences dans un domaine visé, peut faire reconnaître son expérience et tenter d’obtenir un diplôme correspondant, quel que soit son niveau de formation.

Pour exemple, j’ai personnellement utilisé ce dispositif par le passé. Je disposais alors d’un BAC + 2 et j’ai validé un Master via une VAE.

C’est donc un dispositif parfait si vous disposez d’une expérience, et que vous ne souhaitez pas vous retrouver de nouveaux sur les bancs de l’école.

Intéressons-nous désormais au dispositif de la VAP.

2 – La VAP

La VAP : Validation des Acquis Professionnels est un « passeport » pour intégrer une formation pour laquelle vous ne disposez pas des prérequis.

Pour exemple, vous souhaitez intégrer un Master mais vous ne disposez que d’un BAC +2. Le prérequis pour intégrer ce Master et d’être titulaire une licence. Nous allons donc compléter une demande auprès de la faculté (VAP) et présenter vos motivations, votre parcours, tout en demandant à bénéficier d’une dispense pour intégrer cette formation.

3 – Différences entre VAP et VAE

Ces deux dispositifs n’ont pas la même vocation : l’un sera diplômant quand l’autre vous permettra d’accéder à une formation diplômante. Vous engagez une VAP lorsque vous ne disposez pas des compétences professionnelles visées par la formation et que vous souhaitez obtenir ce diplôme.

La VAE, quant à elle, vous permet de faire reconnaître des compétences dont vous disposez déjà mais pour lesquelles vous n’avez pas de certifications (diplômes, titres, CQP…). Vous corrigez ainsi un écart entre parcours de formation et parcours professionnel.

quelle différence entre vae et vap

4 – Qui contacter ?

Dans les deux cas, vous devez identifier l’organisme certificateur et le contacter pour obtenir des informations sur le dispositif et les démarches à effectuer.

5 – Les coûts d’une VAP et d’une VAE

La VAP est en règle générale gratuite.

La VAE, quant à elle, comporte des frais annexes : inscriptions, accompagnement (facultatif), frais liés à la connaissance (achat de livres pour référencer votre dossier), frais de jury (certains organismes facturent désormais l’organisation de votre jury)…

6 – Quels diplômes peuvent être validés par VAP ou VAE

Tous les diplômes sont accessibles pour la VAP. Les diplômes les plus souvent demandés sont les licences et les masters.

Pour la VAE, les diplômes inscrits au RNCP sont accessibles par ce dispositif. 80% des diplômes validés sont des diplômes d’Etat (CAP Petit Enfance, Educateur Spécialisé, Aide-soignant…)

Articles complémentaires à consulter :

1 – Guide complet du dispositif de la VAE

2 – VAE : Taux de réussite par diplôme

3 – VAE échecs-abandons : je vous explique tout ici