C’est toujours la même chose avec les candidats à la VAE :

  • Les mêmes reflexes
  • Les mêmes erreurs
  • Conduisant souvent aux mêmes résultats

J’ai repéré 5 choses que vous faîtes à l’envers durant votre VAE, et notamment dans la rédaction du livret 2.

J’ai donc rédigé cet article, et évidemment intégré mes conseils.

Le but étant, encore et toujours, de vous aider à concrétiser votre objectif : réussir votre VAE et décrocher votre diplôme.

Démarrons avec LA première chose, qu’il faut absolument changer au risque de passer à côté de votre certification.

1 – Se jeter sur l’écriture


Vous souhaitez vraiment remplir ces pages blanches qui vous séparent de l’obtention de votre diplôme ?

Cependant, cette envie est contreproductive.

Voici pourquoi.

Imaginez que vous habitiez dans le Nord de la France, et que vous souhaitiez déménager à Marseille.

Vous en avez assez du mauvais temps et vous souhaitez tester une vie au soleil.

Et vous êtes un fervent supporter de l’Olympique de Marseille.

Vous viendrez-t-il à l’esprit de partir à Marseille le jour J, sans un minimum de préparation ?

99 % des personnes vont répondre non.

Vous allez prendre le temps de :

  • Trouver un autre emploi ou transférer votre entreprise si vous êtes indépendant
  • Visiter un logement pour louer ou acheter
  • Vendre votre logement ou résilier votre bail
  • Trouver une école pour vos enfants le cas échéant
  • Trouver une nounou

Pourtant, c’est ce que vous faites avec votre livret 2.

Mais, la VAE : c’est la même chose qu’un déménagement à Marseille.

Le travail de réflexion est extrêmement important, et à l’image de votre périple dans la région marseillaise, vous allez préparer le chemin d’écriture de votre livret 2.

Vous allez penser chaque étape, chaque action à réaliser, pour livrer un écrit conforme aux attendus.

Avant d’écrire : vous devez donc réfléchir.

2 – Ne pas lire le référentiel


Je reçois encore des candidats dans mes programmes d’accompagnement qui ne savent même pas qu’il y existe un référentiel de compétences et d’activités, pour le diplôme visé…

Et à chaque fois je suis sans voix.

Quelle chance d’avoir obtenu leur recevabilité sans prendre connaissance de ce document, afin de valoriser leurs expériences en lien avec les attendus.

Si la chance vous a donné un petit coup de pouce une fois, il y a peu de probabilité qu’elle réapparaisse post-livret 2 si vous travaillez sans ce document.

Le jury vous évaluera avec le référentiel de compétences, et notamment les blocs de compétences attendus.

Cela constituera leur grille d’évaluation.

Comment souhaitez-vous cocher toutes les cases si vous n’avez même pas connaissance de l’existence des critères d’évaluation ?

3 – Pas de plan


Au sens littéral…

Reprenons mon voyage à Marseille, j’ai un plan pour préparer ma venue.

Puis un plan pour m’y rendre : le GPS peut éventuellement me guider pour la route à emprunter, identifier les péages, et les aires d’autoroutes où il est préférable de s’arrêter.

Même si vous êtes sur un BAC ou un BTS, cela ne vous empêche pas d’avoir une trame qui sera un fil conducteur pour vous durant l’écriture de vos fiches d’activités.

Même chose pour les personnes visant un diplôme du domaine sanitaire ou social, organisez vos idées dans les rubriques imposées de votre livret 2.

Vous pouvez proposer un petit plan pour organiser vos idées et travailler vos titres.

Facilitez la lecture de votre écrit par le jury : rendez leur voyage dans votre histoire également agréable.

Les personnes visant une Licence ou un Master devront fournir un travail important dans la construction du plan, car elles partent en générale d’une feuille blanche.

Si vous n’avez pas de GPS, si vous n’êtes pas à l’aise dans cette phase de réflexion, de construction, votre GPS sera l’accompagnateur VAE.

4 – La comparaison


Qui êtes-vous ?

Vous comparer à une autre personne, même si elle vise le même diplôme que vous, est une énorme erreur.

Vous viendrez-t-il à l’esprit de comparer votre vie personnelle à la vie de quelqu’un d’autre ?

La réponse est non.

Vous n’avez qu’un simple reflet, une partie de la vie de cette personne.

Vous ne savez pas comment elle a mené sa réflexion.

Vous ne connaissez pas ses arbitrages dans son expérience.

Vous ne connaissez pas son parcours, sa manière de percevoir les choses.

Vous n’avez tout simplement pas la même vie que cette personne.

Inutile donc de perdre votre temps dans une comparaison qui n’est tout simplement pas pertinente.

Il y a mille et une façons de développer un livret 2 et de valider les compétences attendues.

Il y a mille et une façons de vivre une fonction ou un même poste.

Chacun conçoit sa mission de manière différente.

J’ai lu beaucoup de livret 2, conseillé de nombreux candidats…

Je n’ai pas lu une seule fois la même histoire et le même questionnement, quand bien même les candidats à la VAE visaient le même diplôme.

Et cela, malgré le fait qu’elle suivait le même accompagnement : le mien.

Pourquoi ?

Car chacun utilise mes conseils, mes outils, se les approprient, et les font vivre à leur manière.

livret 2 exemple

Lâchez prise

Et c’est bien cela qu’on souhaite découvrir dans votre écrit :

  • votre singularité

  • votre analyse

  • votre perception du monde dans lequel vous évoluez

  • votre profession

  • le public auprès duquel vous exercez

  • votre patte et la manière dont vous allez nous livrer votre expertise

  • ….

Bref, laissez votre jury vous découvrir.

Lorsque vous déciderez de (vraiment) vous raconter, vous livrerez enfin un écrit authentique.

Vous comparer ne sert à rien si ce n’est :

  • Poser le doute
  • Perdre confiance
  • Et utiliser un exemple qui ne vous parlera pas du tout

Faites-vous confiance.

5 – Aller trop vite


Je le dis, je le redis…

Et j’espère qu’en le lisant : vous allez enfin l’intégrer.

La VAE n’est pas un SPRINT : c’est un marathon.

Comment se prépare t-on au Marathon de New-York ?

  • Exercices : on avance étape par étape, 500 mètres, 1 km, 2 km…

  • Répétitions : on répète ce processus encore et encore

  • Régularité : si vous courrez une fois tous les 15 jours, cela va s’avérer compliqué

  • Plan d’actions : vous savez quand le marathon a lieu, à vous de créer votre programme pour être prêt le jour J ou trouvez un coach

  • Progression : en respectant ces actions, vous progresserez naturellement et pourrez courir plus de kilomètres

  • Test le jour J et résultat à l’arrivée !

De la même manière, votre livret 2 vous demandera des actions concrètes, une régularité, une progression, pour être en capacité de respecter votre échéance et d’être prêt à l’arrivée.

Si vous menez toutes ces actions les dernières semaines, il n’y aura qu’un perdant à l’arrivée : Vous !

Car vous livrerez un travail bâclé.

Avec tous ces conseils, à vous de créer votre propre plan pour réussir votre VAE.

Et si vous souhaitez un GPS, un coach, un accompagnement, appelez-cela comme vous le souhaitez… C’est un rôle que j’ai l’habitude et que je prends plaisir à endosser.

Voici l’ensemble des prestations d’accompagnement que je propose.

Il y’en a pour tous les goûts, tous les besoins, et tous les budgets.

Je vous souhaite de remporter la course !

D’ici-là, bon entrainement.

Et n’oubliez pas qu’un objectif, avec un enjeu aussi important que l’obtention d’un diplôme, demande forcément un engagement, de l’énergie, et du travail.

Chaque récompense à un prix.

Alexandra

Articles complémentaires à consulter pour aller plus loin :

1 – 10 astuces pour sauver votre livret 2 du naufrage 

2 – Mes 3 meilleurs conseils pour avancer quand vous doutez durant votre VAE 

3 – 25 signes qui montrent que votre livret 2 est raté